Perlculum Sub Rosa - Ordre de Niwate

Le forum de l'alliance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La naissance d'une légende...

Aller en bas 
AuteurMessage
Mya
Impératrice
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 29
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: La naissance d'une légende...   Mer 13 Déc - 15:56

En l’an 670, Miyamoto Musashi, pris une optique plus personnelle avec la seule femme qu’il se devait de marier. Quelques mois après, au retour de la bataille celui-ci trouve Taira No Masakado, préparant une tasse de tisane pour celui qu’elle portait au plus profond de son cœur de velours. La nuit passit, l’acte a été accomplie…9 mois plus tard, la légende naissait! Honneur au louange des Saints, Mya fut-elle baptisé. Elle grandit au sein de la rigueur du combat, son père étant le seul Sensei lui enseignant l’art du combat, la souplesse, le courage de l’esprit et la loyauté. Pendant 14 dures années de suites, celle-ci fut frappé avec un bâton lorsqu’elle préparait le bol de riz pour son Maître, jusqu’à temps qu’elle ait développée ses reflexes de Samouraï. Son père voulant la tester une dernière fois, lui infligea un coup de pied dans le dos, la mettant sur le sol, agenouiller, il prit son katana et tendit vers la tête de Mya, d’un élan de force accompagné d’un cri d’estime il élança sa lame en direction…Mya bondit sur ses pieds, arrêta la lame d’une main, le sang se mit a tâcher le doux kimono, son père stupéfait s’assit, et contemplais avec maladresse le sang d’une rougeur telle la pureté s’écoulée doucement de la paume argenté de sa fille. Elle s’assit, lécha le sang de sa paume pour laver la blessure, puis elle s’inclina en direction de son Maître et dis :
« Mon père, vous qui êtes si fort, croyez-vous en ma force, croyez-vous en mon courage au combat, pensez-vous que l’honneur est mienne, pensez-vous que la rigueur est présente au sein de mon esprit, pensez-vous que la mort est prête pour n’être dédain? »
« Sur tes pieds, soutien toi mon enfant! Tu m’as prouvée une fois pour toutes ta rigide droitesse face au vertu du combat, à celle du vaillant courage! Nous feras-tu l’honneur à tous de nous démontré ton habileté sans égale à ton cérémonial du Bushido? »
« C’est avec de grande larmes de joies que se remplissent mes yeux, vous me voyez ravie d’un honneur sans pareil! »
« Je vais annoncer la grande nouvelle immédiatement à tout le village »
Xyhak étant grand cela lui prit la journée, mais une grave surprise de mauvais augure lui était destiné…



Miyamoto se présenta cher l’Oracle Iry, la salua comme il se devait, du plus grand respect face aux anciens! Puis surgit les ninjas de Togakure-ryu, tuant les servantes au vol, celles-ci s’affairaient à remplir les tasses. Miyamoto dégaina son katana d’une rapidité furtive, d’un coup de haine, tua un ninja qui lui passait par dessus la tête, cependant, un ninja dissimuler au plafond du panthéon lui lance deus jittes, perçant les deux omoplates, joignant son cœur et le tuant! Miyamoto s’écroula avec maladroitesse, un sentiment de déshonneur apparraissait sur son visage désarticulé. Dès lors les ninjas rebroussèrent chemins…
L’Oracle, se précipitat trouver Mya. Une fois l’atroce nouvelle dicté, Mya prit son katana forger dans l’acier le plus cruel, au plus sein de l’âme de la montagne. Sachant déjà ou se situait la cachette des ninjas pour y avoir déjà passé une journée furtive, elle s’y dirigea d’un pas de course! Arrivé au village les ninjas l’attendais, le but rechercher, donner le pire déshonneur à Mya, la perte du combat pour ainsi l’exécuter devant leur chef! Sans peine de leur dire un petit bonjour elle s’épris d’un cri de violence, un sadisme fulgurant, d’une terreur tel que certains ninjas se furent discret a son approche…D’un coup de katana, tranchât le bras d’une femme qui la regardait, puis lui découpa gentiment la bouche, glissant avec une douceur matinale son sabre, a l’intérieur de la bouche. Les ninjas se bousculèrent pour combattre, d’une force sans égale, Mya éclipsa chaque feinte, chaque coups d’épée, décapitant avec honneur chaque ennemis, chaque fois plus sereinement, le dernier ninja tomba, la nuque briser, par un soleil d’argent, tacher de rouge, et se retirant doucement à l’effort de la Noble Samouraï. Le chef des ninjas se présenta, vêtu de blanc, Tantô à la main, il fit un dernier appel au dieux :
« Oyez ses sons, aussi piteux peuvent-ils être, mais sincère… »
Mya le coupa : « Vous nourrissez l’espoir du désespoir, daigner vous agenouiller pour votre rituel pitoyable et sans honneur »
« Cela jamais, vaut mieux combattre auparanvant »
Sans un mot de plus, Mya lui enfonca son katana au plus profond du vile cœur, tordant son sabre aux plus horrible rictus sur le visage ennemis, retira son katana, et transperca les deux yeux, sanglant, a bout de souffle le ninja supplia dans ses derniers souffles, elle lui tranchât la tête sans un moindre sentiment de pitié pour le vice qu’était cet ennemi!
Celle retourna a pas lent vers son village, son cérémonial allait être agrémenter d’un grand hommage au plus grand des Sensei…
À son arrivé l’Oracle lui signifia l’idée de ses mots : « Si le Samouraï pratique l'introspection et l'autocritique à tout instant, et s'il est en outre disposé à laisser sa vie où et quand il le faut, il sera parfait dans tous les arts martiaux, et mènera une vie pure comme le diamant » « Un Samouraï se conduira en fils et en sujet fidèle. Il ne quittera pas son souverain, quand bien même le nombre de ses sujets passerait de cent à dix, de dix à un » « En temps de guerre, le témoignage de sa loyauté consistera à se porter s'il le faut au-devant des flèches ennemies sans faire cas de sa vie… s'il perd le combat et s'il est obligé de livrer sa tête (…) il mourra en souriant, sans aucune vile allure »
« Merci de ses bonnes valeurs, oyez ses vœux les plus loyaux »
Puis elle s’inclina et disparut dans le boisé…
Puis vint le jour du cérémonial, l’Oracle lui fit affronter les meilleurs Samouraï, Mya les vaincu tous, la cérémonie dura 14 heures, sous le soleil de la nuit, elle se rappelait chaque attitude apprise par son père…
Puis, elle sut ce que son père avait su si bien lui inculquer : « La valeur morale d’une samouraï ne sera jamais tâché de pitié face à l’ennemi, Ma dévotion à cet art devra exceller sans pareil, rigueur de la pratique se fera chaque jour, persévérance au limites ultimes sera atteinte…
-La Loyauté primera sur tous principe moraux, vitaux, même sur ma propre mort!
-Le courage suivra mes esprit sans fatigue, argneuse témérité me connaitra»
«Comme l’avais mentionner mon chère père »
: « vivre quand il est juste de vivre, et mourir quand il est juste de mourir »
«-Puis suivra l’honneur des combats, l’honneur de la vertu qui me soutient! »
Sur ces paroles, Mya erra vers les montagnes, se fabriqua une hutte et y vit quelques mois, puis retourna son village natale et pris le pouvoir au nom de Daimyô!


Voila..comment j'en suis venu a être samouraï!
Une suite a venir lol....

_________________

Vivre quand il est juste, et mourir quand il est juste
Ma main seule du mien saura venger l'offense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perlculum-sub-rosa.fr-bb.com
Ladainian Tomlinson
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 1
Age : 26
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: La naissance d'une légende...   Jeu 14 Déc - 0:44

/HRP/
L'histoire est vrmt bonne il y a bcp de violence! Twisted Evil ...mais il manque de biere et de PORN! Laughing loll..jk...non c'est vrmt bon!
/HRP/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La naissance d'une légende...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» [Blog] Les lieux du film "BIONICLE La légende renaît spécial JM134"
» [Vidéo] La Légende d'Ignaqua : Interview de Jean-Christophe DRUEZ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perlculum Sub Rosa - Ordre de Niwate :: Quartiers Publique :: Le Musée :: Oeuvres Littéraires-
Sauter vers: